Veille informationnelle et prise de décision dans un monde du tout-digital : comment exploiter les outils du web ?

Veille informationnelle et prise de décision dans un monde du tout-digital : comment exploiter les outils du web ?

Par Dr. Philippe TOTTO NDONG, PhD

Expert-Digital, Spécialiste des ruptures

Ce n’est plus une nouvelle pour personne, le digital bouleverse le monde économique. Le tri, le traitement et la production de l’information deviennent une arène où seuls les plus futés tirent leurs profits du jeu. Être constamment informé dans un monde “infobèse” n’est plus une option, car de là naissent les sources de décisions. Si savoir ce qu’on dit de notre marque, notre entreprise, notre produit ou service hier était techniquement canalisable ; aujourd’hui, on se dirait dans une guerre asymétrique où on ne maîtrise pas qui est son adversaire. A cet effet, la veille informationnelle « digitalisée » joue un rôle primordial dans la survie et la croissance de toute entreprise. Elle permet d’anticiper les nouvelles tendances et évolutions du marché, ainsi que des concurrents. Elle est une stratégie plus que vitale, qui pour être efficace aujourd’hui, demande à acquérir une vraie nouvelle compétence. Elle permet de soigner l’image de marque de l’entreprise, d’informer sur ce que disent les internautes à propos d’elle et de prendre connaissance de l’avis des consommateurs concernant les produits et services. La connaissance du web serait un levier essentiel dans cette activité et la maîtrise de certains outils du web devient capitale.

Stratégies et outils

Premièrement, il est important de ne pas négliger la connaissance du client (le Persona). Comprendre son parcours d’achat, ses motivations, ses buts, etc. Pour cela, il est nécessaire de savoir ce qu’il cherche, les canaux qu’il utilise, les mots clés utilisés sur le web et les réseaux sociaux dans lesquels il se trouve. Dans ce cas, collecter et stocker l’information ne suffisent pas, mais la trier est encore mieux. La capacité de tri rendra nécessairement plus efficace, elle évite de perdre du temps, en choisissant les sources et en recoupant l’information. Il s’agit donc d’être en veille permanente et la plus automatisée possible. Surtout, éviter le « tout wikipédia ». Conséquemment, le manager ou l’expert-métier ne doit plus se séparer de l’outil Google Analytics, qui lui permettra d’avoir des informations pertinentes sur son client-type. Et grâce à la fonctionnalité KeyWord Planner, il peut être au courant des tendances au niveau des mots clés. La fonctionnalité Mention, quant à elle, permet aussi de surveiller la présence de l’entreprise via une reconnaissance de mots clés sélectionnés. Le manager peut également utiliser les services de brief.me dont la mission est de le familiariser avec l’information en lui livrant l’essentiel de l’actualité triée, résumée et expliquée par une équipe de journalistes, tous les soirs à 19h30 GMT dans la boîte e-mail.

Deuxièmement, il est conseillé de rester connecté et informé lorsqu’un contenu qui concerne l’entreprise est publié sur le web. Pour cela, Il est recommandé l’utilisation des Google Alertes. Rediriger donc ainsi les contenus prioritaires directement dans les mails et les moins importants par flux RSS. Ceci aura pour principal avantage de faire gagner du temps, car c’est l’information qui viendra à l’utilisateur et non l’inverse. L’agrégateur de flux RSS gratuit, Feedly, est disponible en ligne. Il pourra avoir pour sources d’alimentation les sites web et le flux RSS des alertes Google. Il centralise toutes les informations qui sont dites sur l’entreprise ou sur la marque. Evernote est une autre application gratuite qui permet de sauvegarder toute sorte de contenu (photos, texte, vidéo, capture d’écran, etc.) n’ayant pas pour source le web ou les flux RSS.

Enfin, pour une meilleure prise de décision, il faut savoir construire ou diffuser l’information triée pour que celle-ci soit facilement analysable afin de faciliter la prise de décision. Par ailleurs, toute source d’information étant ouverte, selon la stratégie de l’entreprise, il importera de diffuser les différents contenus récoltés et triés sur le site web, le blog ou les réseaux sociaux afin d’informer les consommateurs.

A l’ère du digital et du tout-digital, le manager a l’occasion de démontrer des compétences nouvelles chaque jour. Une pléthore de services lui est disponible pour améliorer ses capacités de tri et d’analyse d’informations contextualisées au profit de l’entreprise. Enfin, il est très important pour le manager de se payer les services d’un Customer Success Manager